Synopsis

Imaginer une mauvaise nouvelle. Une vraiment mauvaise nouvelle. Le genre de nouvelle qui remet tout en cause. C’est ce qui est arrivé à Olivier Goy un matin de décembre 2020. Il a été diagnostiqué d'une sclérose latérale amyotrophique (SLA), aussi connue sous le nom de maladie de Charcot. En une phrase, le diagnostic simplifié tombe: il lui reste probablement plus que trois ans à vivre et aucun traitement. Le choc est rude. Frontal.

Mais Olivier a décidé d'ignorer ce compte à rebours morbide. Il compte bien vivre à fond, malgré ce handicap, profiter de chaque seconde.

Nous suivons son nouveau quotidien, d’entrepreneur engagé et passionné de technologie, de père de famille soucieux de préserver son cocon, de patient d'une maladie incurable.

Nous l'accompagnons également dans un projet photographique engagé. Ce photographe passionné souhaite mettre en lumière sa maladie et le handicap pour éveiller les consciences sur le regard de l'autre et le regard sur soi. L'occasion de l’accompagner dans une série de portraits et de rencontres profondes de sens en passant par Paris, la Normandie ou l’Antarctique. Du photographe et académicien Sebastião Salgado au vainqueur du Dakar 2020 Axel Alletru en passant par la Miss France 2010 Malika Menard. Autant de personnalités attachantes, confrontées aux épreuves, mais qui ont décidé de garder le sourire et un état d'esprit conquérant.

Le but est d'éveiller les consciences et d'interpeller sur le jugement de l'autre et de soi. Plus largement le regard des autres et le regard sur soi est un sujet qui touche tout le monde, handicapé ou non. Invincible été, sous prétexte de parler de handicap et de maladie, s'adresse à un public large qui souvent se gâche la vie à cause d'un regard mal posé sur les problèmes du quotidien.

Invincible été est clairement une ode à la vie et à l'amour. Rien de glauque. De la beauté, des rires, quelques larmes parfois mais surtout une furieuse envie de vivre.

Un projet engagé

L'ensemble des fonds levés grâce à ce projet sera donné à l'Institut du Cerveau (ICM) de la Pitié Salpétrière pour la recherche contre la SLA. Olivier soutient déjà l'ICM dont il est grand donateur. Vous pouvez faire un don défiscalisé directement ici.

 

Olivier Goy est passionné de photographie et a créé avec sa femme, Virginie, la fondation photo4food (abritée à l'Institut de France) ayant pour mission de combattre la pauvreté en France grâce à la photographie.

En décembre 2020, Olivier a été diagnostiqué d'une sclérose latérale amyotrophique (SLA), aussi connue sous le nom de maladie de Charcot. C'est une maladie neurodégénérative mortelle et orpheline qui se traduit par une paralysie progressive des muscles impliqués dans la motricité volontaire. Elle affecte également la phonation et la déglutition. Elle laisse en revanche au malade ses pleines capacités intellectuelles.

A 47 ans, il a décidé d'assumer pleinement et dans la lumière ce combat. Il en a parlé la première fois lors d'un long podcast (Generation Do It Yourself - Matthieu Stefani) où pendant 1h30 il a expliqué sa volonté de combattre la maladie et de profiter pleinement de la vie. Cette épisode ayant eu des rebondissements incroyables et inattendus, il souhaite aujourd'hui poursuivre ce combat contre la maladie.

Marié, père de 2 enfants, il est toujours entrepreneur (October, la société de technologie qu’il a co-fondée fait d'ailleurs partie du Next40). Il est chevalier dans l'Ordre national du mérite.

Le documentaire est produit par 3e Oeil Productions.

ICM_noir.png
3emeoeilproduction.png